Programme de prévention du diabète

The Centers for Disease Control and Prevention (CDC) and the National Alliance for Hispanic Health chose eight cities across the nation to participate in offering the National Diabetes Prevention Program (DPP). Pasco, Washington was one of the designated cities, largely due to the increasing prevalence of diabetes in the predominantly Hispanic community, as well as the lack of Spanish-language disease prevention programs.

Tri-Cities Community Health (TCCH) est le fer de lance du programme de prévention du diabète depuis 2017, offrant aux participants une option de changement de mode de vie sain basée sur une alimentation saine et l'activité physique. L'objectif au cours des 5 prochaines années est d'inscrire 150 participants par an, de les aider à perdre 5%-7% de leur poids corporel (mesuré à partir de la date d'inscription) et de les encourager à faire de l'exercice au moins 150 minutes par semaine.

Nos éducateurs en diabète et nos coachs en mode de vie recrutent des participants dans les églises, les foires de la santé, les vergers, les réunions de la PTA, les marchés de producteurs, les défilés, les festivals et les marchés aux puces, ainsi que dans les huit de nos centres de santé.  Each applicant must commit to participate for one year. Outreach efforts have resulted in the enrollment of 300 participants over the past two years. The program has gained so much popularity that our retention rate is above average compared with other cities, resulting in a long waiting list. We attribute much of the success not only to our enthusiastic team of lifestyle coaches and diabetes educators but also due to the collaboration and support from our providers and the community. Local markets and grocery stores sponsor our cooking classes. TCCH and community partners worked together to create an on-site gym, available to our participants at no charge.  Au cours de la première partie du programme, les participants apprennent à manger sainement, sans renoncer à tous les aliments qu'ils aiment, ajoutent de l'activité physique à leur mode de vie, gèrent le stress et l'anxiété, font face aux défis qui peuvent faire échouer leur nouveau style de vie (comme manger au restaurant) et comment reprendre le contrôle pendant les périodes de montée et de descente. La deuxième partie du programme renforce les compétences acquises, leur permettant de poursuivre sur une voie plus saine. Les participants apprennent en classe comment lire les étiquettes des aliments et l'impact des graisses saturées, du sel ou du sodium, du cholestérol et du sucre sur leur alimentation. Ils élargissent également leurs papilles gustatives en essayant de nouveaux ingrédients comme le couscous, le quinoa et le tofu, tout en prenant la décision de limiter la consommation de sodas au profit de l'eau. Pour soutenir des modes de vie sains, nous nous réunissons pour faire de la randonnée sur notre point culminant local Badger Mountain et traverser le système de sentiers Tri-Cities, faire des courses et même cuisiner ensemble. Armés d'informations et d'outils nouveaux pour améliorer leur santé, nos participants prennent maintenant rendez-vous pour des examens de bien-être et des travaux de laboratoire pour détecter et prévenir le diabète.

The results have been staggering. Graduates of our first-year class lost a total of 900 pounds with total weight loss from participants to date now at 1805 pounds and an average of 134 minutes of exercise per week. 

Bien que les chiffres et les statistiques indiquent clairement le succès du programme, ce sont les histoires individuelles qui illustrent le mieux la valeur et l'impact du programme de prévention du diabète dans notre communauté.

Maria perdu 40 livres en 5 mois. La semaine dernière, elle était ravie de trouver des tortillas de maïs à faible teneur en glucides et à haute teneur en fibres et a partagé cette information avec le groupe.

Jésus perdu 70 livres au cours de sa première année dans le programme. Il est le seul dans une famille de sept personnes qui ne souffre pas de diabète. Sa mère et sa sœur sont décédées toutes les deux à cause de cette maladie. Maintenant, il vient au gymnase, surveille son activité physique et emmène des salades ou des fruits à des fêtes et des barbecues au lieu de sodas, cupcakes et frites.

Nicolas se réveille à 3 heures du matin pour travailler dans une ferme d'asperges. Il a terminé à 14 h et à 16 h, il est dans notre classe pour terminer sa journée avec 45 minutes sur un appareil d'exercice elliptique. Il a perdu 17 livres et sa tension artérielle n'a jamais baissé au cours des 10 dernières années.

Rosé perdu 72 livres en un an.  Avant de commencer notre programme, elle essayait d'économiser de l'argent pour aller au Mexique pour une chirurgie bariatrique. Elle ne boit plus de soda, marche une heure tous les jours et mange de plus petites portions. Rosy se sent belle et confiante. Elle a décidé de postuler pour un emploi à temps plein toute l'année après avoir été ouvrière agricole pendant 5 ans.

Nous sommes fiers de faire partie d'un programme qui change la vie et qui vise à transformer notre communauté en un lieu de vie plus sain.

Author’s Biographical Information:

Gaby Araico is a Registered Dietitian and currently works as a Clinical dietitian, Diabetes educator, and Lifestyle Diabetes coach at Tri-Cities Community Health and as a Family Services Registered Dietitian at Columbia Basin Health Association in Mattawa and Othello. She graduated from Seattle Pacific University and has a Master of Nutrition and Food Science from Leon University in Spain. Passionate about helping others, she is a believer that education and prevention is the key to being healthy. With more than 10 years of teaching experience, Gaby serves as coordinator of the Diabetes Prevention Program sponsored by the CDC and the National Hispanic Alliance for Health with TCCH. She also volunteers with Prevent Homeless Pets and Pronto Puppy Rescue.

La

fr_FRFrançais